Forum Harry Potter enthousiasme


Bienvenu sur le forum Harry Potter Enthousiasme, le premier forum sur Harry Potter du web ! Very Happy

Vous pouvez visiter le forum en temps que touriste, mais vous n'aurez pas accès à tous les sujets ! Pour cela, vous pouvez rejoindre notre communauté en vous inscrivant (opération rapide), ou vous connecter si vous êtes déjà membre !


Forum pour fans ou amateurs de l'univers Harry Potter, discussion, débat et news... Communauté ouverte à tous !
 

Partagez | 
 

 Le prequel et sa traduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tsus
Assiste à son premier cours de Potion
avatar

Masculin Nombre de messages : 864
Localisation : Azkaban... par mégarde
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Le prequel et sa traduction   Sam Juin 14 2008, 12:36

Et oui, vous ne rêvez pas, JK Rowling a récemment écrit un prologue aux aventures de Harry Potter !! Elle a écrit un mini-épisode de 800 mots, qui précède chronologiquement la saga de l'apprenti-sorcier, dans le but de le vendre aux enchères pour une oeuvre caritative...
La carte a été vendues 31600 Euros !

Voici la carte avec le texte en elle même :



Sa traduction :

La moto roulant à grande vitesse prit le virage abrupt si rapidement que les deux policiers qui se trouvaient dans la voiture poursuivante s’exclamèrent « Ouah ! ». Le sergent Fisher pressa de tout son poids sur la pédale de frein, pensant que le garçon qui se trouvait assis derrière le conducteur allait forcément se retrouver sous les roues de la moto ; cependant, le deux-roues prit le tournant sans que ses passagers ne soient éjectés et, ne laissant derrière lui qu’un clignotement rouge provenant de son phare arrière, disparut dans la ruelle étroite.

« Ils sont pris au piège ! » s’écria PC Anderson avec excitation. « C’est un cul-de-sac ! » Tirant sur le volant et appuyant sur la pédale d’embrayage comme un forcené, Fisher raya la moitié de la peinture sur le flanc de la voiture en empruntant la petite allée à la poursuite de la moto.

Leur proie se trouvait là, sous la lumière des phares de leur voiture, finalement en mode stationnaire après une chasse qui avait duré un quart d’heure. Les deux hommes qui montaient le deux-roues étaient coincés entre un mur de briques d’une hauteur imposante et le véhicule de police qui rampait maintenant en leur direction tel un prédateur grognant pourvu d’yeux luminescents.

Il y avait tellement peu d’espace entre les portières de la voiture et les murs de la ruelle que Fisher et Anderson eurent quelques difficultés à s’extirper du véhicule. Ils durent mettre de côté leur dignité, contraints à s’approcher centimètre par centimètre, tels des crabes, des mécréants. Fisher présenta son imposant abdomen au mur, les boutons de sa chemise se décousant au fur et à mesure de sa progression, et démantela finalement le rétroviseur avec son derrière.

« Descendez de la moto ! » rugit-il à l’encontre des deux jeunes moqueurs qui s’assirent en plein dans la visée du gyrophare bleu comme s’ils appréciaient l’aveuglante luminosité.

Ils suivirent les instructions qui leur étaient données à la lettre. Se dégageant finalement du rétroviseur brisé, Fisher leur jeta un regard noir. Ils semblaient être en passe d’obtenir la majorité. Celui qui conduisait le deux-roues un peu plus tôt avait de longs cheveux noirs ; ses airs de joli cœur insolent rappelèrent à Fisher le petit ami guitariste et fainéant de sa fille. Le deuxième garçon avait aussi des cheveux noirs, mais ils étaient courts et en pagaille ; il portait des lunettes et arborait un large sourire sur son visage. Tous deux étaient vêtus de t-shirts sur lesquels figurait un grand oiseau en or ; sans doute l’emblème d’un de ces groupes de rock assourdissants et prétendant jouer de la musique.

« Pas de casques ! » hurla Fisher, en pointant une tête puis l’autre. « Dépassant la limite de vitesse de — de beaucoup ! » (En réalité, le radar avait indiqué une vitesse bien plus importante que ce que Fisher aurait pu imaginer être le maximum pour une moto.) « Ne pas s’arrêter malgré les appels de la police ! »

« Nous aurions adoré nous arrêter pour discuter », répondit le garçon aux lunettes, « seulement, nous essayions — »
« Ne jouez pas aux plus fins avec nous — vous allez avoir de gros ennuis ! » grogna Anderson. « Noms ! »
« Noms ? » répéta le conducteur aux cheveux longs. « Euh — eh bien, voyons voir. Wilberforce… Bathsheba… Evendork… »
« Et ce qui est bien avec celui-là, c’est que vous pouvez aussi bien l’utiliser pour une fille que pour un garçon » ajouta le jeune aux lunettes.
« Oh, vous vouliez dire NOS noms ? » demanda le premier alors qu’Anderson brûlait de rage. « Vous auriez dû nous le dire plus tôt ! Lui c’est James Potter et je suis Sirius Black ! »
« Les choses vont devenir très ‘black’ pour toi dans une minute, petit effronté — »

Mais ni James ni Sirius ne prêtaient attention. Ils changèrent soudainement d’attitude, apparaissant aussi alertes que des chiens de garde, fixant avec insistance l’entrée sombre de l’allée au-dessus du toit de la voiture de police se trouvant derrière Fisher et Anderson. Puis, d’un même mouvement, ils portèrent leurs mains à leurs poches.

En l’espace d’un battement de cœur, les deux policiers s’imaginèrent des armes à feu pointées en leur direction pour se rendre compte une seconde plus tard que les motocyclistes s’étaient en réalité saisis de —

« Des baguettes de tambour ? » se moqua Anderson. « Vous êtes une bonne paire de farceurs, n’est-ce pas ? Eh bien, nous vous arrêtons pour — »

Mais Anderson n’eut pas le temps de finir sa phrase. James et Sirius avaient hurlé des paroles incompréhensibles et les faisceaux des gyrophares avaient changé de direction.

Les policiers tournèrent sur leurs talons et se mirent à reculer. Trois hommes volaient — oui, VOLAIENT — le long de l’allée sur des balais — et, au même moment, la voiture se mit à s’élever sur ses roues arrières.

Les genoux de Fisher cessèrent de le soutenir ; il s’assit à même le sol ; Anderson trébucha sur les jambes de Fisher et tomba sur lui ; tout en tombant — se cognant — s’écrasant — ils entendirent les hommes montés sur les balais foncer dans la voiture retournée et tomber, apparemment insensibles, au sol alors que des bouts brisés de leurs balais valdinguaient autour d’eux.

La moto avait rugi à nouveau. Bouche bée, Fisher rassembla tout son courage pour se tourner vers les adolescents.

« Merci beaucoup ! » lui dit Sirius par-dessus les rugissements de l’engin. « On vous en doit une ! »
« Oui, heureux de vous avoir rencontrés ! » rétorqua James. « Et n’oubliez pas : Elvendork ! C’est un prénom mixte ! »

Un énorme fracas fit trembler la terre, et Fisher et Anderson se jetèrent dans les bras l’un de l’autre, apeurés : leur voiture venait juste de tomber au sol. C’était maintenant au tour de la moto de gronder. Avant que les policiers ne puissent réaliser ce qui se passait, le deux-roues s’envola dans les airs : James et Sirius disparurent au loin dans le ciel sombre de la nuit, leur phare arrière clignotant derrière eux tel un rubis se volatilisant.


Pour Le Plus Grand Bien...
Revenir en haut Aller en bas
harrya
Met le choixpeau magique
avatar

Féminin Nombre de messages : 582
Localisation : la ou la magie ne s'eteindra jamais
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Sam Juin 14 2008, 14:54

c'est bien tout sa

rraa Rolling Eyes c'est deux la il s peuvent jamai aller quelque part sans faire les idiots lol! c'est bien james et sirius sa on les reconnai toujours a faire leur interessant lol!


Harry Forever

[/img][/URL]


Revenir en haut Aller en bas
http://retourverslepassee.skyblog.com
MagicisMight
Reçoit sa lettre de Poudlard
avatar

Féminin Nombre de messages : 136
Localisation : In London
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Sam Juin 14 2008, 19:01

Ou est l'intêrét là ? C'est CA "le truc" qu'elle a écrit ? Le prologue ?
Ca nous avance pas du tout pour comprender certaines choses que je n'ai toujours pas saisi ! A part le fait que James et Sirius font encore leurs interressants Laughing ! Si au moins c'était un prologue avec Voldemort ou bien les Potter ou même les Weasley ! Mais là...je crois que je ne vais pas en dormir de la nuit, je ne vais pas arrêter de chercher ! Laughing


" I'm Safe With You, Harry "


Revenir en haut Aller en bas
Kik'
Rejoins la résistance contre Vous-Savez-Qui
avatar

Féminin Nombre de messages : 3150
Localisation : derrière le voil avec Sirius.....
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Lun Juin 16 2008, 13:51

merci Tsus!
j'adore tout ce qui peut se rapporter sur sirius! et lire l'une de ses bétises^^




10 ans d'amour pour Harry Potter!
Revenir en haut Aller en bas
Noskaa
Se fait raquetter par Peeves
avatar

Féminin Nombre de messages : 1364
Localisation : Sous la cape d'invisibilité =) (avec Harry et Drago =P)
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Sam Déc 05 2009, 18:21

ça nous avance pas trop pour commencer l'histoire de Harry mais c'est super !! C'est bien James et Sirius tels que je l'ai imaginé xD
Revenir en haut Aller en bas
Daqiao
Passe ses ASPIC
avatar

Féminin Nombre de messages : 4099
Localisation : Près de Rika-chan
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Lun Déc 07 2009, 22:31

En lisant ça, ça donne vraiment envie de lui réclamer l'histoire des Maraudeurs à Poudlard !!!

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-ketsurui.superforum.fr/forum.htm
WeasleyFan
Passe ses ASPIC
avatar

Masculin Nombre de messages : 3844
Date de naissance : 04/12/1995
Age : 21
Localisation : au magasin : Weasley, Farces pour sorciers facetieux
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Mer Juin 29 2011, 22:43

xD , j'adore !!



Gryphondor en force ! Ajoutez moi sur Pottermore :
Quest
plume125
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/hamzOou
AccioRose26781
Reçoit sa lettre de Poudlard
avatar

Féminin Nombre de messages : 38
Date de naissance : 03/10/1990
Age : 26
Localisation : Dans la salle commune devant la tapisserie de la Dame à la Licorne
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Ven Juin 08 2012, 22:36

Euh, j'avoue que l'intérêt est assez limité... J'aurais préféré l'histoire de la famille Weasley ou bien avoir des détails sur la vie des professeurs...


"It is our choices that show that we truly are far more than our abilities", Albus Dumbledore

Baguette:
29,5 cm
Mélèze
Plume de Phénix
Légèrement élastique
Revenir en haut Aller en bas
Ginny-Granger
Reçoit sa lettre de Poudlard
avatar

Féminin Nombre de messages : 151
Localisation : Dans la bibliothèque de Poudlard, en train de lire tous les livres.
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   Mar Juil 31 2012, 02:51

Moi, je n'est que deux mots à dire: magiquement magnifique! J'aime vraient ça, avir des bouts de vie de James, Sirius et des maraudeurs en général... Étant donné qu'on ne les connait pas du tout, j'adore! Mon bou préféré, c'est quand Sirius dit des noms. C'est trop bien! Very Happy Very Happy Very Happy


Quand on adore lire, écrire,
on ne peut qu'aimer Harry Potter,
parce que c'est la plus belle oeuvre
qui n'ait jamais été imaginée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prequel et sa traduction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prequel et sa traduction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le prequel et sa traduction
» traduction anglais pour cuttlebug
» traduction allemande en cas de commande de pieces de site ALL
» Comparaison traduction La boussole du club des cinq
» traduction française d'Enid Blyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Harry Potter enthousiasme :: Les livres :: Département des Mystères.-
Sauter vers: